Sur deux scènes, la cour des Commandeurs et le petit théâtre du Centre d’Art, le festival présentera neuf concerts, dont une soirée – samedi – dédiée au Latin Jazz. Trois d’entre eux seront gratuits pour attirer et sensibiliser un public plus jeune ou moins favorisé. 

Comme les années précédentes, la programmation est centrée sur le jazz dans toute sa diversité et sa modernité. Avec déjà plus de 60 concerts, cette scène a vu se succéder le meilleur du jazz actuel.

Créé en 2014, date de la 1re édition, le festival est devenu le principal événement culturel de la commune du Poët-Laval, et son rayonnement s’étend bien au-delà, à travers, d’une part, les artistes européens mais aussi, jazz oblige, américains ou orientaux ; d’autre part, grâce au public. S’il est majoritairement local, le choix des dates dans une région très touristique, ouvre la fréquentation à un public venant de toute la France, mais aussi d’Europe du Nord et au-delà.

En plein air, sous la voûte étoilée des belles nuits de juillet, des bouquets de notes bleues s’élèvent de la cour des Commandeurs. Le festival de jazz de Poët-Laval déploie alors tout son charme !

La billetterie est ouverte et disponible sur le sitewww.jazzpoet.fr/billetterie/

Vendredi 22 juillet 2022

Six-Ring Circus

Né de la rencontre de cinq musiciens venus d’horizons différents, Six-Ring Circus puise son inspiration dans la scène jazz tout en s’ouvrant aux influences du monde moderne. Au travers de compositions et d’arrangements singuliers, le projet expose avec audace sa créativité et renie toutes frontières stylistiques. Un jazz « hybride » qui ne se rattache pas aux seules branches du jazz, les morceaux prennent racine dans la fusion, le rock ou encore la musique progressive. Ainsi s’entremêlent au gré des écoutes, improvisations, mélodies acrobatiques, riffs rock et plages atmosphériques.

Le groupe se compose de : Célia Forestier (voix) ; Elvire Jouve (batterie) ; Baptiste Ferrandis (guitare) ; Vincent Girard (basse) ; Elie Dufour (piano).

Michel Fernandez Quartet

Michel Fernandez, saxophoniste ténor et soprano, puise ses références essentielles dans les années de feu de la décennie 1960-70, celles du free-jazz, de l’afrobeat. Il réalise une synthèse de ces deux influences historiques de la musique improvisée : improvisations expressives et lâchées, jeux contraires et pluriels donnent à entendre un jazz coloré vivant dans toute son âpreté sonore. Une musique de révolte, de combat pour la dignité, ouverte sur les autres cultures, une musique qui a marqué toutes les grandes transformations du 20e siècle.

Le groupe se compose de : Michel Fernandez (saxophones), Benoît Thévenot (piano), François Gallix (contrebasse), Nicolas Serret (batterie).

La billetterie est ouverte et disponible sur le sitewww.jazzpoet.fr/billetterie/