L’évolution de la règlementation (tri sélectif, interdiction des feux) et des conditions d’occupation du vieux village (qui compte de plus en plus de gîtes) nous contraint à être plus exigeants en matière de traitement des déchets, qu’ils soient d’origine végétale ou ménagère.

1 – Les déchets végétaux :

L’interdiction de brûler ce type de déchets nous amène à neutraliser le point de dépôt et d’incinération dont nous faisions usage jusqu’à présent (terrain situé derrière le musée, vers le compost). Le dépôt “sauvage” des déchets dans des parcelles privées reste bien entendu à proscrire.

Les déchets végétaux doivent désormais être évacués en déchetterie où ils seront recyclés.

Des sacs prévus à cet effet sont en vente en jardinerie, au prix de 10 à 20 euros.

2 – Les ordures ménagères :

Les corbeilles en bois réparties à l’intérieur et aux abords du village ne sont pas destinées à recevoir des ordures ménagères (pour information, ce sont les membres de notre association qui se chargent de vider les corbeilles situées à l’intérieur des remparts…).

Les ordures ménagères doivent être déposées dans les containers installés en contrebas du village, près de l’ancienne station de pompage de Fontlaye (cf. plan ci-dessous). Un badge nominatif est désormais nécessaire pour ouvrir le container depuis le 1er janvier 2020.

3 – Le compost :

Afin de réduire le volume des déchets et de minimiser l’impact sur l’environnement, un bac à compost est mis en place en bas du parking, vers les containers à déchets. L’utilisation est fortement conseillée, veuillez lire les notices explicatives affichées sur ces bacs.

 

Nous comptons sur la bonne volonté de tous pour respecter et faire respecter ces règles de bases. Les hébergeurs sont en particulier incités à les porter à la connaissance de leurs locataires, qui trop souvent, faute d’information, font “à leur idée”…

Merci d’avance.