Christiane Delmas, née Schaffar, nous a quittés le 17 décembre dernier, à l’âge de 81 ans.

Christiane était née le 16 janvier 1938 à Saint Maixent. Au début des années 40, la famille partit s’établir au Maroc où son père, militaire, était affecté. Ce dernier décéda en 1943, laissant les quatre enfants seuls avec leur mère. Pupille de la nation, Christiane revint en France passer son bac et rencontra Guy Delmas, qui dirigeait alors la faïencerie Coursange.

En 1958, Christiane et Guy Delmas s’installèrent au Poët-Laval, où il acquérirent la Commanderie (parfois dénommée “Salon des Commandeurs”, second château édifié par les Hospitaliers au sud-ouest du vieux village, vers la fin du XVIe siècle). Christiane et Guy, bientôt accompagnés de leurs trois enfants Vincent, Sandrine et Gilles, restaurèrent et aménagèrent avec beaucoup de soin et de goût cette imposante bâtisse, à laquelle ils adjoignirent un magasin-atelier de céramique avec Jacques Pouchain.

En 1962, Christiane se lança dans la fabrication de bijoux en céramique, qui furent présentés au Salon des Métiers d’Art de Paris jusqu’en 1985.

Christiane aménagea en boutique le rez-de-chaussée de la Commanderie, ouverte sur la rue des Remparts, où elle exposa et vendit à partir des années 80 les bijoux, vêtements et meubles soigneusement sélectionnés lors de ses voyages annuels en Indonésie. Lorsqu’elle prit sa retraite, en 2001, sa fille Sandrine reprit le flambeau jusqu’en 2018.

Ce sont toutes ces activités qui ont permis le restauration de cette demeure.

Longtemps conseillère municipale (sous les mandats de Dominique Boltri, puis de Gérard Verpeaux), Christiane participa à l’acquisition du château par la commune (1988), et assura le suivi des premiers travaux de restauration (mise en sécurité du chemin de ronde du donjon notamment). Au début des années 1990, elle milita vigoureusement contre les projets de développement touristique du Vieux Village (élargissement des voies d’accès, création d’un parking pour les cars…). A la même époque, elle organisait, avec l’association Pulcinella, deux concerts par an, dans la boutique vidée pour l’occasion.

Elle a été durant de nombreuses années un membre actif de l’association des Amis du Vieux Poët-Laval, dont elle a assuré le secrétariat jusqu’en 2005.

Les habitants du Vieux Village garderont d’elle le souvenir d’une femme passionnée et attachée à la préservation du site.